F1 - GRAND PRIX DES USA - UNE LUTTE AU SEIN DES ECURIES

Publié le par SOUPLY

2147373810__f1-1.gif

Comme l'avait promis JEAN TODT, on s'attendait à ce que FERRARI réagisse enfin à la suprématie des McLaren. Malheureusement, les anglais ont encore dominé ce Grand Prix. Seul point positif de ce Grand Prix, c'est la lutte interne des pilotes de ces deux équipes.

build-photo-ims3.jpg

Au départ de ce Grand Prix, les deux McLaren devançaient les FERRARI. Dés le départ donné, les nouvelles sont déjà mauvaises, puisque KIMI RAIKKONEN perd deux places. A la suite d'un accrochage au troisiéme tour, David Coulthard (Redbull) et Rubens Barrichello (Honda) abandonnent. Devant, les deux McLaren creusent l'écart puisque Lewis Hamilton compte 1,7 secondes sur Fernando Alonso et 3 secondes sur FELIPE MASSA. Au dixiéme tour, L'anglais ne prend plus de temps. Il a une avance de 2 secondes sur l'espagnole. Au quatorziéme tour, c'est à Takuma Sato (Super Aguri F1) d'abandonner à la suite d'une sortie de piste. Au seiziéme tour, Lewis Hamilton grignote de nouveau du temps. Il a une avance de 3 secondes sur son poursuivant, Fernando Alonso. Au dix-septiéme tour, on assiste à une belle lutte pour le gain de la cinquiéme place, entre KIMI RAIKKONEN et Heiki Kovaleinen (Renault). Au vingtiéme tour, Nick Heidfeld sort de piste et repart entre Heiki Kovaleinen et KIMI RAIKKONEN. Au vingt-et-uniéme tour, commence la valse des ravitaillements avec Lewis Hamilton, FELIPE MASSA et Nick Heidfeld. L'anglais repart derriére KIMI RAIKKONEN, ce dernier n'ayant pas encore ravitaillé. Au tour suivant, Fernando Alonso passe aux stands et Heiki Kovalainen prend la tête de la course. Au vingt-quatriéme tour, KIMI RAIKKONEN et Sebastian Vettel (BMW) ravitaillent. Au vingt-sixiéme tour, Heiki Kovaleinen passe aux stands et repart derriére KIMI RAIKKONEN et Nick Heidfeld. Au vingt-huitiéme tour, Fernando Alonso se rapproche de Lewis Hamilton. L'écart est de moins d'une seconde. Au trente-troisiéme tour, l'espagnol est dans les roues de l'anglais. Le champion du monde en titre met une grosse pression sur le "rookie". Au trente-septiéme tour, Ron Denis (McLaren) parle à ses deux pilotes car il craint un accrochage. Au trente-huitiéme tour, Fernando Alonso tente un dépassement dans la ligne droite des stands, mais sans succés. Au tour suivant, la bataille fait toujours rage, puisque Lewis Hamilton est obligé de "zigzager" pour empêcher l'aspiration de Fernando Alonso. Au quarante-sixiéme tour, Fernando Alonso manque de peu une sortie de piste. Lewis Hamilton peut alors respirer avec ses deux secondes d'avance. Au quarante-huitiéme tour, Nick Heidfeld (BMW) ravitaille. Au cinquantiéme tour, c'est Fernando Alonso qui ravitaille. Au tour suivant, Lewis Hamilton et KIMI RAIKKONEN ravitaillent. FELIPE MASSA prend la tête de la course. Le brésilien ravitaille au cinquante-deuxiéme tour et repart devant KIMI RAIKKONEN. Lewis Hamilton reprend donc la tête de la course devant Fernando Alonso, FELIPE MASSA et KIMI RAIKKONEN. Au cinquante-troisiéme tour, l'anglais compte 1,8 seconde d'avance sur l'espagnol. Au cinquante-cinquiéme tour, Nick Heidfeld doit abandonner à cause de problémes électroniques sur sa monoplace. Au cinquante-sixiéme tour, KIMI RAIKKONEN revient sur FELIPE MASSA. Au soixante-deuxiéme tour, l'écart entre Lewis Hamilton et Fernando Alonso est stable. Au soixante-quatriéme tour, au même titre que les McLaren quelques tours auparavant, KIMI RAIKKONEN tente de prendre la troisiéme position à FELIPE MASSA. Au soixante-huitiéme tour, le brésilien résiste toujours au finlandais malgré la pression constante. Au soixante-treiziéme tour, Lewis Hamilton s'impose devant Fernando Alonso, FELIPE MASSA, KIMI RAIKKONEN et Heiki Kovaleinen.

build-photo-ims.jpg

Au final, McLaren creuse un peu plus l'écart au championnat du monde des pilotes et constructeurs. Il est plus que temps pour la Scuderia de se réveiller. Si dans les prochains Grand Prix, les "rouges" ne réagissent pas, il sera trés difficile de revenir dans la course.

Publié dans Formule 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article